200'000 ménages de plus propriétaires de leur logement en dix ans

 Neuchâtel, 28.03.2013 (OFS) – A fin 2010, le taux de logements occupés par leur propriétaire se monte à 36.8% à l’échelle suisse. A la même époque, le loyer moyen versé pour un logement de trois pièces est de 1'216 francs sur l’ensemble de la Suisse. En publiant les résultats du relevé structurel 2010, l'Office fédéral de la statistique (OFS) propose, pour la première fois depuis le recensement de la population 2000, des données actuelles sur les conditions d’habitation en Suisse.

Augmentation constante du taux de propriété depuis 1970
A fin 2010, sur l’ensemble de la Suisse, 36.8% des ménages, soit 1'264'900 ménages, sont propriétaires du logement qu’ils occupent. Depuis 1970, ce taux est en augmentation constante (1970 : 28.5%, 1980 : 30.1%, 1990 : 31.3%, 2000 : 34.6%). C’est dans la catégorie de la propriété par étage que cette croissance est la plus forte (+57%), passant de 237'700 ménages en 2000 à 373'500. Toutefois, les ménages possédant la maison dans laquelle se trouve leur logement représente toujours la majorité des propriétaires (2000 : 809'700, 2010 : 891'400).
 
Grandes disparités entre les cantons
Une analyse régionale fait apparaître de fortes disparités d’un canton à l’autre. D’une part, les cantons du Jura (58.0%) et du Valais (56.8%) affichent les taux de propriété les plus élevés. D’autre part, les cantons urbains de Bâle-Ville (14.6%) et de Genève (17.0%) présentent les taux les plus faibles. Dans les cantons d’Appenzell Rhodes-Intérieures (51.6%) et d’Argovie (49.3%), un ménage sur deux occupe son propre logement.
 
Voulez-vous économiser de l'argent et de l'énergie dans le bâtiment? Puis cliquez sur le bouton:
 
 
 
 
 
 
 
Près de la moitié des couples avec enfant(s) occupe leur propre logement
Si on considère les conditions d’habitation selon le type de ménage, on observe qu’à fin 2010, un cinquième (21.3%) des ménages formés d’une seule personne possède son logement alors que près de la moitié des couples avec (49.0%) ou sans enfant (48.4%) est propriétaire. La propriété par étage est plus fréquente chez les couples sans enfant (14.8%) que chez les couples avec enfant(s) (10.6%). A l’inverse, une plus grande proportion des couples sont propriétaires de maisons (38.4%) lorsque le ménage compte des enfants que lorsqu’il n’en a pas (33.6%).
 
Dépenses moyennes pour les loyers près de deux fois plus élevées à Zoug qu’au Jura
Toutes tailles de logements confondues, les niveaux de loyers les plus élevés se trouvent dans les cantons de Zoug, Schwyz et Zurich. Les cantons les plus avantageux sont le Jura, Neuchâtel, le Valais et Glaris. Les locataires du canton de Zoug déboursent le plus pour leur logement avec un loyer moyen de 1'740 francs . Ceci représente près de 36% de plus que la moyenne suisse (1'284 francs). A l’autre extrême, il en coûte en moyenne 902 francs dans le canton du Jura.
Les habitations de trois pièces représentent la plus grande partie (32%) des logements occupés en location avec 666'700 unités en 2010. Le loyer mensuel net payé pour cette catégorie de logements se monte en moyenne à 1'216 francs au niveau suisse. Il était de 976 francs en 2000.
 
Source: Office Federal de la Statistique
photo: H.D. Volz, pixelio.de